le Lundi 22 avril 2024

Marine Ernoult

Qu’est-ce qu’être Acadien à l’Île-du-Prince-Édouard? <em>La Voix acadienne</em> a posé la question à des Acadiens de tout âge, originaires de l’Île ou venus d’autres provinces, qui parlent le français ou l’ont perdu, mais aussi à de nouveaux arrivants francophones. — Jean-Marc Doiron – Acadie Nouvelle

«Être Acadienne, c’est habiter une langue et une histoire qui regarde vers l’avenir»

23 novembre 2021 Francophonie

LA VOIX ACADIENNE (Île-du-Prince-Édouard) – Qu’est-ce qu’être Acadien à l’Île-du-Prince-Édouard? La Voix acadienne a posé la question à des Acadiens de tout âge, originaires de l’Île ou venus d’autres provinces, qui parlent le français ou l’ont perdu, mais aussi à de nouveaux arrivants francophones. Katelyn Gill, Acadienne de 26 ans née à Charlottetown, enseignante à l’école François-Buote, partage la vision de son identité.

Lire plus
En milieu francophone minoritaire, il ne fait pas bon être cinéphile. Le modèle de distribution et le manque de salles compliquent l’accès aux films en français, forçant les amoureux du septième art à courir les festivals et les évènements communautaires, ou à rester à la maison devant leurs écrans d’ordinateur ou de télévision. — Krists Luhaers – Unsplash

Le cinéma francophone a du mal à tisser sa toile hors Québec

18 novembre 2021 Arts et culture

FRANCOPRESSE – En milieu francophone minoritaire, il ne fait pas bon être cinéphile. Le modèle de distribution et le manque de salles compliquent l’accès aux films en français, forçant les amoureux du septième art à courir les festivals et les évènements communautaires, ou à rester à la maison devant leurs écrans d’ordinateur ou de télévision. Plusieurs professionnels pointent du doigt la frilosité des distributeurs, qui évaluent le risque trop important pour se mouiller.

Lire plus
Avec la pénurie de main-d’œuvre qui sévit actuellement au pays, les collèges francophones en milieu minoritaire, proches des milieux de travail, ont plus que jamais un rôle à jouer. — Priscilla Du Preez – Unsplash

Formation collégiale en situation minoritaire : collaborer pour survivre

11 novembre 2021 Éducation

FRANCOPRESSE – Avec la pénurie de main-d’œuvre qui sévit actuellement au pays, les collèges francophones en milieu minoritaire, proches des milieux de travail, ont plus que jamais un rôle à jouer. Mais le manque de financement et de ressources pédagogiques, sans parler des difficultés à recruter des étudiants, freinent leur développement. Une étude en cours, commandée par le Réseau des cégeps et des collèges francophones du Canada, dessine des pistes de solution pour réformer le secteur.

Lire plus
«Au Rwanda, le racisme était quelque chose de distant, je ne pensais pas que ça existait réellement, confie Robin Gislain Shumbusho. Maintenant, c’est ma réalité, je dois apprendre à vivre avec et trouver mon chemin.» — Marine Ernoult – Francopresse/Montage Francopresse

Le photographe Robin Gislain Shumbusho trace sa route au Canada

5 novembre 2021 Francophonie

FRANCOPRESSE – De Kigali à Charlottetown, Robin Gislain Shumbusho, alias Gessy, balade son objectif, à l’affût d’un regard à capturer ou d’un moment à immortaliser. Passionné de photographie, cet étudiant international rwandais, arrivé il y a trois ans à l’Île-du-Prince-Édouard, a récemment intégré le prestigieux programme de mentorat Canon Futures. En dépit du racisme dont il a pu être victime, il rêve désormais de devenir citoyen canadien.

Lire plus
Dans l’ensemble des dix provinces canadiennes, les élèves des systèmes scolaires de langue majoritaire affichent de meilleurs résultats en lecture que ceux des écoles francophones en situation minoritaire. — PublicDomainPictures – Pixabay

La pandémie a accentué les difficultés de lecture des élèves franco-minoritaires

28 octobre 2021 Éducation

FRANCOPRESSE – Avant la pandémie, les élèves des écoles francophones en milieu minoritaire avaient déjà un niveau de lecture inférieur à ceux des élèves fréquentant des établissements scolaires anglophones, selon un rapport paru récemment. La crise sanitaire a accentué ce fossé et creusé les inégalités entre les élèves qui performent le mieux et le moins bien.

Lire plus
Une faculté de médecine verra le jour en septembre 2023 à Charlottetown, à l’Île-du-Prince-Édouard. — Cr. Viki Mohamad – Unsplash

L’Île-du-Prince-Édouard aura enfin sa faculté de médecine

28 octobre 2021 Société

IJL LA VOIX ACADIENNE (Île-du-Prince-Édouard) – Une faculté de médecine verra le jour en septembre 2023 à Charlottetown. L’Université de l’Île-du-Prince-Édouard s’est associée à l’Université Memorial de Terre-Neuve-et-Labrador pour créer ce nouveau programme qui devrait accueillir 20 étudiants originaires de l’Île. Une opportunité de lutter contre le manque de médecins dont est victime la province.

Lire plus