le Mercredi 29 mai 2024

Laurie Trottier

Tina Jules, directrice du YNLC, estime que la possibilité de voir les ainé.e.s des Premières Nations reconnecter avec leur langue est un privilège, en plus d’un grand bonheur. — Laurie Trottier

Au Yukon, capter la revitalisation des langues autochtones en 72 échanges

4 mai 2021 Société

L ’AURORE BORÉALE (Yukon) – Le Centre des langues autochtones du Yukon (YNLC) a rendu publiques 72 vidéos dans 12 des 14 langues autochtones du territoire dans le cadre des célébrations de la Journée internationale des langues autochtones, le 31 mars dernier. Anecdotes, récits et contes racontés par les ainé.e.s des Premières Nations, sont ainsi enregistrés, préservés et diffusés. Une façon éducative, technologique et intergénérationnelle de revitaliser les langues autochtones et de les mettre en valeur.

Lire plus
Selon Kristina Craig (en photo), «les personnes qui ne gagnent pas beaucoup d’argent ont encore plus de difficulté́ à joindre les deux bouts qu’avant, en raison de l’accroissement des inégalités entre les personnes plus fortunées et les autres».  — Laurie Trottier

L’insécurité alimentaire et la crise du logement exacerbent la pauvreté dans le Nord

30 avril 2021 Société

IJL Aurore Boréale – La Coalition antipauvreté du Yukon (YAPC) et l’organisme Alternatives North aux Territoires du Nord-Ouest (TNO) ont tous deux publié récemment un rapport sur la pauvreté sur leur territoire. Ces rapports mettent en lumière les différents facteurs influant sur la pauvreté et émettent une liste de recommandations. Au sommet des inquiétudes : l’enjeu du logement et l’insécurité alimentaire.

Lire plus
Élections Yukon le lendemain du vote démontrent que 19 001 Yukonaises et Yukonais se sont rendu. e. s aux urnes le 12 avril dernier, ce qui représente un taux de participation de 66 %, soit 10 % de moins qu’en 2016. — Laurie Trottier

Élections au Yukon : des résultats inattendus et une communauté francophone entendue

23 avril 2021 Politique

L’AURORE BORÉALE (Yukon) – Les élections territoriales du 12 avril ont été uniques au Yukon, autant par rapport à l’égalité survenue dans la circonscription de Vuntut Gwtichin qu’en raison des premières pour la communauté francophone. Quels ont été les éléments nouveaux qui ont caractérisé ces élections pour la francophonie yukonaise, et sont-ils là pour perdurer?

Lire plus
(À gauche) Jocelyn Joe-Strack est microbiologiste de formation. Pour elle, le rôle du comité organisateur est de créer un espace où les jeunes peuvent guérir, échanger et reconnecter avec la culture autochtone. Selon Jewel Davies (à droite), les mouvements de lutte contre les changements climatiques gagneraient à être plus inclusifs. «Il n’y a pas de place pour nous, sauf si nous nous en créons une», déplore-t-elle. — Courtoisie :

Jeunes des Premières Nations et crise climatique : penser le progrès autrement?

1 avril 2021 Éducation

L’AURORE BORÉALE (Yukon) – Exit les chiffres, les échéanciers et les cibles quantifiables. Le programme de bourse en action climatique des Premières Nations du Yukon propose une tout autre approche pour éveiller les consciences de leurs 14 boursières et boursiers pendant 20 mois. Une démarche centrée sur les savoirs autochtones et sur les compétences émotionnelles qui invitent les jeunes à reconnecter avec leur territoire et leur culture, pour mieux les défendre.

Lire plus
Lucille Hunter (à l’arrière-plan) à la maison de la rivière Scroggie, vers 1918. — Société des histoires inconnues du Yukon

Retracer l’Histoire des Noirs afin de mieux la célébrer

19 février 2021 Société

L’AURORE BORÉALE (Yukon) – À travers le pays, des célébrations et évènements ont lieu en février afin de souligner le patrimoine des Canadiens noirs, leur contribution et leur culture. Si le thème national lancé par Patrimoine canadien se nomme «L’avenir, c’est maintenant», au Yukon, pour célébrer l’histoire des Noir.es, il faut d’abord se tourner vers le passé pour la retracer.