le Mercredi 28 février 2024

André Magny

André Magny est collaborateur régulier avec Francopresse depuis la fin de 2015. Ancien rédacteur au Droit et au Soleil, pigiste pour divers médias de langue française d’ici et de l’Hexagone, son travail de journaliste nourrit son amour pour le fait français. Il a aussi travaillé au Centre de la francophonie des Amériques. Comme enseignant de français, partage sa passion pour la langue de Gilles Vigneault et de Gabrielle Roy avec de nouveaux arrivants.

L’ensemble des 14 femmes qui prennent part aux Monologues des confinées, dont la vidéo sera présentée le 13 novembre prochain au Centre des arts et de la culture de Dieppe. — Courtoisie CAFi

Immigration et francophonie : Quand intégration rime avec culture

5 novembre 2021 Société

IJL LE MONITEUR ACADIEN (Nouveau-Brunswick) – Les organismes de la région ont bien compris que pour intégrer les nouveaux arrivants, il faut impérativement les mêler à la culture locale, tout en faisant de la place pour leurs propres us et coutumes. Du CAFi au théâtre l’Escaouette, en passant par la municipalité de Cap-Pelé, l’Acadie du Sud-Est ne manque pas de créativité pour inclure les immigrants nouvellement établis à ses célébrations culturelles.

Lire plus
À l’école Donat-Robichaud de Cap-Pelé, au Nouveau-Brunswick, près de 17 % des élèves viennent d’ailleurs. La communauté s’efforce d’entourer, d’aiguiller et d’accompagner les jeunes et leurs parents dans leur intégration. — CDC – Unsplash

Immigration et francophonie : le rôle de l’école

25 octobre 2021 Société

IJL LE MONITEUR ACADIEN (Nouveau-Brunswick) – À l’école Donat-Robichaud de Cap-Pelé, au Nouveau-Brunswick, près de 17 % des élèves viennent d’ailleurs. Cela représente un défi de taille pour la communauté, qui s’efforce d’entourer, d’aiguiller et d’accompagner les jeunes et leurs parents dans leur intégration. Au fil des ans, le milieu scolaire a mis en place des initiatives très concrètes pour y parvenir.

Lire plus
Depuis le retour de l’état d’urgence au Nouveau-Brunswick, le 24 septembre dernier, les commerçants doivent de nouveau s’adapter. — Mat Napo – Unsplash

Au Nouveau-Brunswick, les commerçants ne se laissent pas décourager par le retour à l’état d’urgence

14 octobre 2021 Société

IJL LE MONITEUR ACADIEN (Nouveau-Brunswick) – Depuis le retour de l’état d’urgence au Nouveau-Brunswick, le 24 septembre dernier, les commerçants doivent de nouveau s’adapter. Entre découragement et résilience, ils appellent la population à continuer d’encourager les entreprises locales, dont plusieurs peinent à recruter assez de main-d’œuvre.

Lire plus
Sous la direction de l’Association locale pour l’amélioration des sols et des récoltes de l’Ontario (AASRO), les recherches des différents intervenants porteront notamment sur la réduction du ruissèlement des sols et des nutriments des terres agricoles vers le lac Érié dans le but d’améliorer la qualité de l’eau, de préserver la santé des sols et d’accroitre la biodiversité sur les terres agricoles de l’Ontario. — IFAO

Un nouveau laboratoire vivant en Ontario

12 juillet 2021 Sciences et environnement

AGRICOM (Ontario) – Après l’Atlantique, l’est des Prairies et le Québec, c’est au tour de l’Ontario d’être sur la liste des laboratoires vivants. Cette initiative du ministère canadien de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire vise à réunir des agriculteurs, des scientifiques et d’autres partenaires pour élaborer, mettre à l’essai et échanger des pratiques et des technologies agricoles novatrices.

Lire plus